twist

Student Residence for the MIT


Studio project / Bachelor Degree in Architecture / McGill University / 2010


Tuteur / Carlos Rueda

This student project consisted of two parts: the first of which was done in group, and the second, individually. The first part required the group to think of an urban layout for 13 student residential areas, throughout the existing MIT campus; the second asked each of the 13 student to develop 1/13th of the residential buildings within that urban layout.

The outcome of the urban planning process resulted in 13 sets of cubes, ranging from one “big-scale” cube, to three “small-scale” cubes, which were then distributed randomly among the students to develop.

The set of two “medium-scale” cubes I had to design was layed accross a pedestrian path. This initiated the formal process of what would become the Twisted cubes; both as to challenge the formal cubic constraint that arose from the urban planning phase and to create a sort of bridge-like motion above the path. 


The remainder of the description will be in french due to its original drafting.




twist

Résidences pour le MIT


Projet d'atelier en groupe et individuel / Baccalauréat / Université McGill / 2010


Tuteur : Carlos Rueda

Le projet s'est divisé en deux phases : la première en groupe et la seconde, individuelle.

La première phase consistait en un plan d'ensemble pour 13 résidences situées sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Boston. Tois configurations possibles pour les résideces ont été déterminées durant la première phase : en série de trois petits cubes, en ensemble de deux cubes de tailles moyennes ou un seul grand cube. Les cubes sont dispersés au hasard à travers le site comme s'ils étaient tombés aléatoirement. Pour maintenir une certaine cohérence à travers le plan d’urbanisme, le design de chaque étudiant devait donc respecter la formule du cube – entamant ainsi la seconde phase du projet.

La seconde phase, individuelle, a abouti au design d'un ensemble de deux cubes de taille moyenne en résidences pour étudiants. Chaque cube mesurait 15m x 15m x 15m et se situait de part et d’autre d’un sentier traversant le plan directeur. Le concept général du design repose sur une variation du cube en tant que forme géométrique pure. En appliquant une torsion - un twist - au cube, l'orthogonalité, l’essence même du cube, est mise sous tension, puisque ce geste confère à sa silhouette une légère courbe contredisant sa nature. La torsion est générée en pivotant chaque plancher sur son plan à différents angles de rotation. Pour accentuer l'effet de torsion, un léger décalage est appliqué à chaque plan, correspondant à un étage. La forme finale est composée de deux cubes twistés l’un vers l’autre, générant un pont visuel au-dessus du passage piéton.

Partie en équipe : Plan d'urbanisme

Plan d'ensemble : 29 cubes dispersés aléatoirement à travers le site





Partie individuelle : Design de deux cubes

Diagramme représentant les transformations géométriques appliquées à chaque plan formant le cube : rotation et translation








Plans et coupe longitudinale : dans les espaces intérieurs, une tension entre l’orthogonalité des murs et le twist des colonnes crée un effet dynamique.



La lumière naturelle et l’intimité de chaque pièce sont régulées par un écran extérieur composé de volets horizontaux twistés à de différents angles contrôlant ainsi leur degré d’ouverture.



Diagramme des élévations : La déformation des volets d’aluminium crée un effet moiré de l’extérieur.





Les deux cubes twistés qui tendent un vers l'autre, créant un pont visuel au-dessus d'un passage piéton